Anzac Day, le jour où l’on se souvient

Le 25 avril en Australie (et en Nouvelle-Zélande) est appelé Anzac Day. ANZAC signifie “Australia and New Zealand Army Corps” (Corps d’armée australien et néo-zélandais) et à cette date on commémore les soldats de ces deux pays morts lors des conflits, guerres et opérations de maintien de la paix dans le monde.

Un peu d’histoire…
A l’origine, le 25 avril on honorait la mémoire de ceux ayant combattu à la bataille de Gallipoli durant la Première Guerre Mondiale. Cette campagne représente pour beaucoup l’entrée officielle de l’Australie et de la Nouvelle Zélande dans le conflit mondial. Le but initial était de capturer la péninsule des Dardanelles afin d’ouvrir  la voie à la Mer Noire. Alors que les les Alliés pensait que cette campagne serait rapide, l’armée ottomane menée par Mustafa Kemal se défendit et la bataille fut rude et dura plus de 8 mois.
Les pertes du côté des Alliés s’élevèrent à 21,255 pour le Royaume Uni, environ 10,000 pour la France, 8,709 pour l’Australie, 2,721 pour la Nouvelle Zélande. Ces deux derniers chiffres sont à rapporter au nombre d’habitants de ces pays en 1914, respectivement 4 millions et 1 millions. De plus, les soldats australiens disaient s’engager pour leur mère patrie, la Grande-Bretagne, pays où ils n’avaient jamais mis les pieds.  Pour toutes ces raisons, les nouvelles de la bataille de Gallipoli eurent un impact profond sur ceux restés au pays et le 25 avril est vite devenu le jour durant du souvenir de ceux morts au conflit. C’est aussi une des rares occasions où l’Australie et la Nouvelle Zélande partage un jour de souvenir et où, dans le nom, est fait référence aux deux pays.

De nos jours…
Le 25 avril est un jour férié dans toute l’Australie et de nombreuses cérémonies sont organisées. Elles commencent trés tôt le matin (5.30) car la bataille avait commencé au lever du soleil et au retour de la guerre, nombreux étaient les soldats qui se retrouvaient aux aurores afin de se remémorer le calme qui avait précédé l’offensive. Elles sont suivies par d’autres vers 11 heures. En règle générale, les magasins (même les supermarchés) n’ouvrent pas avant 1pm.
L’école de nos enfants avait organisé une cérémonie le jeudi 24 à laquelle j’ai assisté.

Anzac Day
Les élèves de toutes classes (de 5 à 15 ans) y assistent. Après avoir chanté “Advance Australia Fair” l’un des hymnes nationaux australiens, il est expliqué aux enfants pourquoi cette date est particulière et ce dont il faut se souvenir. Plusieurs enfants se partagent le micro afin de rappeler l’histoire et ce qu’il faut en retirer. Plusieurs chants ponctuent cette cérémonie dont “Lest we forget“. Ce chant vient d’un poème de Lord Byron, “For the Fallen” écrit afin d’honorer les morts britanniques de la Première Guerre Mondiale. Avec le temps les 3ème et 4 ème sonnets ont été utilisés pour se souvenir de tous ceux morts à la guerre, quelque soit leur pays d’origine.  La phrase “Lest We Forget” (Ne les oublions pas) est ajouté en Australie. Il y a ensuite une minute de silence et un dépôt de fleurs par les enfants au pied du drapeau.
La chanson “I am Australian” conclue cette cérémonie, trés émouvante.

Les biscuits de l’Anzac…
Cette spécialité australienne et néo-zélandaise est un biscuit fait à base de flocons d’avoine, farine, noix de coco séchée, sucre, golden syrup, farine, beurre, bicarbonate de soude et eau bouillante.  Ces petits gâteaux étaient faits par les femmes qui les envoyaient à leur mari-soldat durant la guerre. La nature des ingrédients utilisés permettaient à ces biscuits de résister au transport et à sa durée.
Nous avons décidé d’en faire cette année. Je peux vous mettre la recette si ça vous intéresse!

Anzac Biscuits

Advertisements